Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Blue Lagoon Dj Toulouse | 20/11/2017

Scroll to top

Top

Pas de Commentaire

8 ans que je suis Dj à Toulouse

Zumzum

Il y a quelques jours c’était la date anniversaire de la création de Blue Lagoon, c’était il y a 8 ans, retour sur 8 années, l’évolution, les anecdotes, les méthodes de travail, la musique, les coulisses …

8 ans que je suis Dj à Toulouse

En 2009 j’habitais un tout petit village près de Mazamet, je n’avais pas le permis, je travaillais chez Mcdo, je n’avais pas un rond de côté et il m’est venu l’idée de me lancer à mon compte. J’officiais comme Dj depuis des années à mes débuts en village de vacances, en boite, en radio, mais là il était question de me lancer à mon compte. En 1 an, j’ai tout mis en place. J’ai passé mon permis, réussi à me faire virer de Mcdo (et c’est dur croyez-moi), déménagé à coté de Toulouse et commencé à me préparer pour un démarrage sur la saison 2010. Et oui, dans ce métier on travaille toujours avec une année de décalage. La moitié de mon activité consiste à animer des mariages, et donc les gens me contactent 1 an avant en moyenne. Et voilà, le 09 Octobre 2009 c’est officiel, je suis à mon compte.

Un départ sur les chapeaux de roues.

Flyer Blue Lagoon

Je fus le premier surpris de constater que dès la première année, j’ai atteint les objectifs que je m’étais fixés à 3 ans. Il faut dire que j’ai pas mal travaillé dans le commerce et le marketing (et oui je n’ai pas toujours pu vivre de l’activité de Dj) et ça m’a bien aidé à acquérir de la clientèle je dois l’avouer. En me lançant, j’avais 2 lignes directrices (qui sont toujours d’actualité), d’une part essayer de casser l’image du Dj ringard gros beauf de base qui axe sa programmation sur la chenille et tournez les serviettes. D’autre part, être le plus pro et le plus carré possible dans mon approche afin de me différencier dans un milieu ou malheureusement l’amateurisme fait légion. Et j’ai été surpris de voir à quel point les gens que j’ai rencontrés ont pu m’en être reconnaissants. Visiblement mon travail plaisait et pourtant j’ai toujours (même à l’heure actuelle) gardé une humilité face à ça. Je crois que le jour où on est persuadé d’être bon c’est celui où l’on devient mauvais, parce que trop campé sur ses acquis. En tout cas, ce qui est sûr, c’est je n’avais jamais connu avant un boulot pour lequel à la fin de chaque journée ton patron (ici mes clients) vient te voir en te disant « merci tu as vraiment fait du bon boulot ». Je crois qu’à l’époque où j’étais salarié c’est surement ce manque de reconnaissance qui m’a le plus affecté.

Des moments de vie et des rencontres extraordinaires.

L’anecdote qui m’a le plus marqué ces 8 dernières années, c’est un marié qui m’a appelé un matin, 6 mois après son mariage, pour m’annoncer que depuis quelques heures il était papa (bise si tu me lis). Ça s’est passé la première année, et c’est là que j’ai compris que quand je travaille sur un mariage, je rentre dans l’intimité des gens et je crée avec eux une relation très forte. Il suffit de lire les avis sur mes prestations pour comprendre à quel point les gens me témoignent de la gratitude. Et au moindre coup de mou, il suffit que je fasse une relecture de ces messages pour que de suite, je retrouve de la motivation. J’ai eu l’occasion de visiter des lieux dans des conditions inaccessibles au public, me promener la nuit seul dans la cité de l’espace ou voir les coulisses de grandes enseignes après leur fermeture. Ça a un côté impressionnant (t’as déjà vu Ikea vide de nuit ?).

Sur une arrivée de gâteau un jour, le marié m’a demandé un micro, il a ensuite expliqué que ce soir-là, c’était mon anniversaire et la centaine d’invités en face de moi s’est mise à chanter joyeux anniversaire en choeur, tandis que le marié m’a tendu une coupe. Je ne crois même pas que les personnes concernées se soient rendues compte à quel point j’avais trouvé ça touchant. Et des anecdotes comme ça j’en ai des dizaines. Je me donne à fond sur chaque prestation mais les gens me le rendent au centuple. C’est pour ça que malgré les années je ne me lasse pas de mon travail.

« Tu ne travailles que le weekend, mais la semaine tu fais quoi ? »

Un Agenda Chargé !

Réflexion courante, agaçante, mais légitime. Alors en vrai, comment ça se passe pour moi une semaine en pleine saison ? Ce que les gens oublient souvent, c’est que d’une part je ne suis pas que Dj, je suis aussi un gestionnaire d’entreprise et d’autre part, qu’une soirée demande pas mal de préparation.
Et bien voici comment je m’organise sur une semaine standard avec une seule prestation de mariage le samedi en été. On va partir du samedi ça sera plus simple. Donc le samedi en moyenne je me lève vers 10h30. Je prépare mon conducteur à partir de mes notes pour le soir. C’est le document qui va me permettre de réunir toutes les informations sur le déroulement de la soirée de mariage. Tant sur le plan logistique (horaires, déroulement, programme) que sur le plan musical (cahier des charges, morceaux à passer, morceaux à éviter). Ça me prend environ 1h, ensuite je charge le matériel, je prends une douche, je mange, et je pars vers 14h en moyenne. J’arrive sur les lieux, je monte le matériel, je me cale avec l’équipe traiteur, et j’accueille les mariés. Une fois la soirée finie (en moyenne entre 4h30 et 7h l’été) je démonte tout le matériel, je rentre, je mange et je vais me coucher (entre 8h et 10h). Bref vous comprenez pourquoi la remarque « t’es payé à faire la fête » peut être un chouïa agaçante.
Le dimanche, je dors généralement jusqu’à 15/16h, je profite un peu de la vie de famille et vers 18h j’appelle les mariés avec qui je travaille 2 semaines plus tard pour faire un dernier point avec eux. Vérifier que tout est bon, pour ne plus avoir à les solliciter jusqu’au mariage. J’appelle ensuite l’entourage des mariés du week-end à venir pour prendre connaissance des surprises qu’ils ont prévues pour les mariés, et éventuellement les aider à tout mettre en place. Et honnêtement après ça généralement, je suis KO je m’écroule rarement après 23h ce jour-là.
Le lundi matin je suis souvent debout très tôt (je n’ai pas besoin de beaucoup de sommeil je dors rarement moins de 6h par nuit) et là je prépare le mariage du week-end à venir. Je crée les playlists sur mesure qui seront diffusées pendant le vin d’honneur et le repas, je réunis les demandes spéciales des mariés, je me mets à jour musicalement, en gros suivant la complexité du cahier des charges ça peut me prendre entre 3 et 6h. Je passe ensuite sur les mails, mais ça c’est tous les jours et ça me prend entre 1 et 3h en moyenne. Parfois je profite de la soirée pour caler des rdv clients.
Mardi, mercredi, jeudi, c’est très diversifié, c’est là que je vais gérer l’administratif, le site, les articles, les réseaux sociaux, le commercial, les rdv etc …
Le vendredi je prépare le matériel et mes affaires pour la soirée du lendemain et surtout j’essaye de me laisser le plus de temps possible pour me reposer, et profiter de ma petite famille.
Et le samedi rebelote. Une semaine calme l’été pour moi c’est env 45h de boulot, une semaine chargées (avec plusieurs prestations) ça peut monter à 90/100h. On est donc bien loin de l’image du type qui ne bosse que le week-end. Et je me repose quand dans tout ça ? Et bien quand j’en ai le temps.

Une vie sociale compliquée

Soirée publique le 13/07

« T’abuses ! Il est minuit, c’est mon anniversaire et tu pars déjà » Et oui j’ai un mariage demain faut que je sois en forme. J’ai la chance d’avoir des amis fidèles et compréhensifs. Ils savent qu’en pleine saison, ils peuvent passer un mois (voire plus) sans me voir. Mais au final on se débrouille, ils font un effort pour programmer des soirées en semaine, et je fais l’effort de me bouger pour les voir même quand je suis crevé.
Coté famille j’ai la chance d’avoir une femme très compréhensive et qui me soutient dans ce que je fais. Sans elle, sans son soutien, je n’en serai pas là aujourd’hui. Depuis 4 ans maintenant j’ai un petit garçon. Le dimanche matin souvent on se croise et on prend le petit dej ensemble. Plus d’une fois il m’a amené dans ma chambre avec un « repose toi papa t’es fatigué, je te couvre » un bisou et il ferme la porte. Bref super craquant (mais normal que je craque c’est mon fils). Mais du haut de ses 4 années il a déjà compris que papa a un rythme de vie très bizarre. En tout cas il n’a qu’une envie c’est de me rejoindre. Alors oui parfois, c’est un aspect frustrant de ma vie, mais j’arrive quand même à m’organiser pour vivre de beaux moments avec tout le monde.

Comment rester dans le coup malgré les années qui passent ?

Soirée Lycée Berthelot 2017

J’ai 35 ans, en gros ce qui était la définition pour moi d’un vieux quand j’en avais 20. Et pourtant je me rends compte que je n’ai rien à jalouser question culture musicale à un jeune de 20 piges. Oui parce que malgré les années je reste à jour. Ça demande un travail considérable, puisqu’il faut en permanence faire un travail de recherche afin de connaitre les dernières nouveautés. Oui je connais Jul et ses potes, et même si je dois l’avouer ce n’est pas du tout en accord avec mes gouts et il est rare que j’ai à en passer en soirée. Mais quand il le faut, je suis loin d’être largué pour faire danser des ados dans une soirée. Alors je pourrais jouer les vieux cons à me dire « qu’est-ce qu’ils écoutent comme daubes les ados » et puis je me rappelle qu’à leur âge j’avais le cd de Doc Gyneco, donc je relativise.

En tant que Dj je ne suis pas là pour passer la musique que j’aime (d’ailleurs je ne suis pas sûr que ça ferait danser grand monde), je suis là pour créer une ambiance musicale basée sur les goûts des gens qui sont sur la piste. Le principe de mon travail c’est de faire plaisir aux autres. Et là où c’est intéressant, c’est que d’une soirée à l’autre l’ambiance peut être radicalement différente. Encore cet été j’ai fait une soirée pour des lycéens, un mariage gothique, une soirée disco, une soirée ska punk, des afterworks électro-pop. Bref je m’adapte. Je sais ce que je sais faire, je sais aussi ce que je ne maitrise pas, et je n’irai jamais m’engager sur une soirée dans un registre sur lequel je suis incompétent.

« A force t’es pas blasé ? »

Mariage gothique, Photo http://lylellana.com/ Lylellana Photographie

C’est une question qu’on m’a posée il n’y a pas si longtemps que ça. De façon globale non, toujours pas. Bien que j’exerce le métier de Dj depuis 18 ans maintenant (aie ça pique de dire ça), j’arrive encore à y prendre du plaisir. Parce que d’une soirée à l’autre justement la programmation peut être radicalement différente, je ne m’impose aucune limite si ce n’est que ça fasse danser les gens, ensuite tout est possible. Alors oui il y a quand même des choses qui me blasent (on n’est pas au pays des Bisounours non plus), en effet quand quelqu’un vient me demander un Gilbert Montagné, ça a tendance à m’agacer.

« Et l’hiver tu fais quoi ? »

Et bien l’hiver je continue. Mais pas sur les mariages, sur les soirées d’entreprises principalement. Et ce n’est pas du tout la même chose, les soirées sont beaucoup plus simples à gérer, demandent souvent beaucoup moins de travail et d’investissement personnel. Et ce qui est amusant c’est que tous les ans c’est pareil, en fin de saison je suis HS et je n’ai qu’une hâte c’est de faire mon dernier mariage pour réduire le rythme de travail. Et arrivé en début de saison je n’ai qu’une hâte, c’est de reprendre pour vivre à nouveau des relations humaines exceptionnelles.

Et la suite ?

Et bien la suite c’est de continuer à donner le meilleur de moi-même, continuer à vous faire danser, continuer à m’améliorer, à proposer de nouvelles choses. Et le jour où je n’y arriverai plus, et bien j’arrêterai. Mais je crois que j’aurais le temps de faire danser vos enfants avant que ça arrive.

Le bilan

Ça fait 8 ans que je partage avec vous ma passion pour la musique, que je rencontre des gens géniaux, des prestataires super sympas. Bref ça fait 8 ans que je m’éclate. Alors merci à vous qui m’avez fait ou me ferez confiance, merci aux prestataires qui m’entourent et avec qui je partage de très bons moments. Merci à mon entourage qui m’apporte tout son soutien. Merci merci merci.

Article Suivant

Aucun article plus récent.

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé ;-)

Blue Lagoon Dj Toulouse est spécialisé dans l'animation de mariages, de soirées privées et de soirées d'entreprises. Un Dj expérimenté pour une soirée inoubliable à Toulouse et sur la région.
Nous vous proposons de découvrir sur ce site nos services de DJ Toulouse (mariage, discomobile, soirée d'entreprise, anniversaire...). Nous nous déplaçons sur Toulouse et sur tout le Sud Ouest.

Nous sommes spécialisés dans l'animation de mariage mais pouvons nous occuper de la fête de votre village, du remplacement d'un DJ (Toulouse), d'un baptême, d'un anniversaire de mariage, d'une sonorisation, d'une animation commerciale...
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en poursuivant la navigation, vous acceptez les cookies de ce site et de ses partenaires. > En savoir plus